La noblesse du combat

20/1/2017
العددان الثلانون والواحد والثلاثون ايلول-2017

Fadi Ahmad Imad Khalifé Enseignant de la langue francaise à l’école Rassoul Al Mahaba – Jbeil

Un islam mondial

Lorsque nous rencontrons l’Imam Al-Hussein , l’Imam de l’Islam , le « Maître des martyrs » , nous devons nous ouvrir à nos responsabilités , même si nous sommes assez éloignés de son époque , parce que nous suivons son trajet et nous lui sommes fidèles ainsi qu’à tous les Gens de la Maison Prophétique à qui il appartient. Nous devons nous ouvrir à l’Islam et aux musulmans , et ne pas se limiter à nos problèmes personnels , à se replier sur nos malheurs , nos peines.

La tragédie de l’Imam Hussein est universelle , et doit nous inciter à porter l’Islam sur les continents , afin que chacun parmi nous soit un musulman mondial qui s’ouvre à l’Islam au niveau de la prédiction , du dynamisme , et de la position à travers l’action de l’homme dans le monde.

Allah a envoyé Son Messager Mohammad à tous les peuples, en tant que celui qui annonce les bonnes nouvelles et qui avertit. Il leur a dit : (Dis : “O hommes ! Je suis, en vérité, l’Envoyé vers vous tous d’Allah)[7:158].

Ainsi , nous nous rassemblons avec tous les musulmans , et nous agissons selon la même ligne de l’Islam.

Un combat éternel

La période d’Achoura doit nous permettre d’affirmer notre personnalité dans la ligne directrice de l’Islam. Nous devons nous questionner sur la cause, le défi et l’affrontement, durant ce moment crucial de l’histoire islamique, parce que l’Imam Al-Hussein, sa famille et ses compagnons ont assumé leurs responsabilités. Pour nous, le défi est d’assumer également nos responsabilités, hommes et femmes, vis-à-vis de toutes les causes que l’Imam a affrontées.

Ainsi, Achoura sera une ligne de modification de la réalité et de l’homme, au lieu d’être une source de lamentation et de fatigue psychique sans rien présenter à la nation ,une lutte contre l’immobilisme stérile.

Nous devons œuvrer pour effectuer des changements, Allah, à Lui la Gloire et la Puissance dit : ((Allah ne change rien à l’état de choses dans lequel se trouvent les hommes tant que ceux-ci ne changent pas ce qui est en eux-mêmes)) [13 :11]…C’est-à-dire qu’ils changent ce qu’ils ont dans leurs cœurs, dans leurs esprits et dans leurs émotions…

Imam Hussein expliqua lui-même quelques aspects de son action en disant à son frère Mohammed Ibn Hanafiah : « Je ne suis point sorti en injuste ou en prévaricateur mais plutôt en quête de réforme dans la communauté de mon grand père (psl) ; je veux ordonner le convenu, interdire le blâmable et suivre la marche de mon grand père, le Prophète Mohammed (psl) et mon père Ali Ibn Abi Taleb (psl). »

Nous voulons, à partir d’Achoura, que l’homme et la femme partent dans la ligne du défi, l’arène du combat et l’action noble, et comme Sayyeda Zeinab a agi avec l’Imam Al-Hussein (p), nous devons avoir plus d’une Zeinab ,avec plus d’un Hussein dans tout notre trajet, c’est la vraie leçon d’Achoura.

La mission de l’Imam se résume à redonner à l’Islam son caractère social et politique tant étouffé par les soins des Omeyyades qui avaient voulu faire de l’Islam un ensemble de rites individuels.

La réalité contemporaine

Nous ne voulons pas vivre Karbala dans sa dimension historique uniquement ; toute génération a sa Karbala, toute époque a son Achoura et toute arène de combat a un modèle de l’Imam Al-Hussein (p) et un autre de Yazid. Pour cela, nous devons vivre les dimensions de Karbala dans la réalité et dépasser leurs limites historiques.

A cet égard, toute génération doit découvrir l’Imam Al-Hussein (p) et Yazid en elle, afin de soutenir l’Imam Al-Hussein (p) qui observe la situation à son époque et dit : « Ne voyez-vous donc pas qu’on néglige le vrai et qu’on ne s’interdit plus réciproquement le faux? », de le soutenir pour dire : « Yazid nous a imposé le choix entre deux : la mort ou l’humiliation, et nous refusons l’humiliation », et de faire face à Yazid qui ne croit pas en Allah ni en Son Messager (p) et viole tous les interdits.

L’imam Hussein voulait tout simplement montrer aux musulmans la voie de la liberté : il ne faut jamais légitimer un pouvoir injuste, quitte à sacrifier sa vie !

Nous devons continuer notre chemin vers Achoura , à verser d’abondantes larmes , tout en sachant que l’épopée de l’Imam Hussein est une source d’inspiration intarissable afin de construire notre société moderne.

Imam Al-Hussein (p) est parti dans son mouvement pour réformer l’homme , en tant que soi, qu’action, et pour réformer la société dans ses jugements, pour que le jugement soit celui de l’Islam, clair et pur, ressemblant à la clarté et à la pureté de l’Imam Al-Hussein (p).

L’unicité

Les héros d’Achoura, femmes, hommes et enfants, ont assumé leurs responsabilités à leur époque. Nous devons faire de même et assumer nos responsabilités à notre époque. C’est ce qu’Allah, à Lui la Gloire et la Puissance, dit dans Son Noble livre : ((Cette communauté a passé)) dans l’histoire, ((Il lui revient ce qu’elle a acquis)) et On lui demandera ce qu’elle acquis, elle en sera punie ou récompensée,((et il vous revient ce que vous avez acquis ; vous n’aurez pas à répondre de ce qu’ils ont fait)) [2 :134], on vous demandera plutôt ce que vous avez fait.

Que votre unité soit au sein de l’Imam Al-Hussein (p), du Prophète (p) et des Gens de la Maison Prophétique (p), une unité pragmatique active, dans laquelle vous vous ouvrez à toutes vos responsabilités sociales et politiques.

Ne permettez à personne de vous diviser et de vous noyer dans les petits détails ni de susciter des dissensions dans vos milieux. La question est que votre voix soit une seule, celle de l’Islam, que votre position soit unie face à l’ennemi, et que votre œuvre mérite la Satisfaction d’Allah, afin que nous sortions d’Achoura, en ayant remplacé nos comportements négatifs par d’autres positifs. Allah, à Lui la Gloire et la Puissance, dit dans Son Noble Livre : ((Allah ne change rien à l’état de choses dans lequel se trouvent les hommes tant que ceux-ci ne changent pas ce qui est en eux-mêmes)) [13 :11], Il dit aussi :((Dis : “ Agissez ! Dieu verra vos actions, ainsi que l’Envoyé et les croyants)) [9 :105].

A Karbala , les fidèles compagnons de l’Imam répondirent, chacun à sa manière, qu’ils ne dévieraient pas un seul instant du chemin de la vérité dont l’Imam était le guide et qu’ils ne l’abandonneraient jamais.

Ils se battirent jusqu’à leur dernier souffle, et l’Imam, les jeunes hâchimites et ses compagnons tombèrent tous en martyrs. Face à l’adversité, voire même une mort certaine , l’unité dans l’Islam doit être indestructible.

Des larmes brûlantes

Il n’est pas superflu d’éprouver de grandes émotions à Achoura, en s’ouvrant au récit de l’Imam Al-Hussein (p) pour l’aimer de tous nos cœurs , et pour pleurer sa tragédie, mais il faut que l’émotion soit un des moyens de refus de ceux qui ont causé le malheur , la tyrannie , à tout temps et en tout lieu, et que nos larmes soient chaudes, qu’elles nous brûlent, sans que nous soyons des personnes pleurnicheuses, abattues. Nous devons agir à la hauteur de ces brûlures émotionnelles, et nos actions doivent être à la hauteur d’Achoura.

 

Footnotes

1) Texte inspiré du discours de Sayed Muhammad Hussein Fadl-Allāh