La Terre sacrée de Karbala

4/1/2016
العددان الثلانون والواحد والثلاثون ايلول-2017

Fadi Ahmad Imad Khalifé

Enseignant de la langue francaise

à l’école Rassoul Al Mahaba - Jbeil

 

Abû`Abd Allah al-Husayn ben`Alî Sayyd ach­Chuhâdâ’­ou Husayn, Hussein était un homme altruiste, prêt à se sacrifier pour l’amour qu’il donne aux fidèles de la Demeure Prophétique.

En plus d’avoir une répulsion pour toute forme de violence gratuite, il était totalement détaché de toute considération matérielle. Une âme à l’état pure qui reste la même, quelque soit les tragédies à affronter. On peut évoquer la notion de philanthropie, de don de soi.

Il est le symbole du courage, et de l’espoir d’un peuple qui vit sous le joug d’hommes sanguinaires et cupides. L’Imam Hussein est exactement le modèle à suivre, et son histoire traverse les époques, sans jamais perdre sa signification.

Le martyr de Karbala est surtout un héros qui se battait par la foi, la conviction, et ne connaissait pas la peur de l’oppression. Il était libre.

Si nous transposons cette situation à notre époque actuelle, dans une société moderne bâtit sur la mondialisation, la loi économique submerge

le savoir­vivre ensemble. Nous sommes dans une culture du non­dit, ou le partage, la générosité, ont été remplacés par le rendement, l’efficacité. On veut des résultats quelque soit la manière employée. Les amitiés sont fausses, les relations sont intéressées. La liberté est relative, le dialogue est soumis à des pressions économiques.

L’Imam Hussein nous encourage a parlé avec le cœur, il est le symbole du dialogue pacifique, de la connaissance de l’Islam, en tant que religion du bonheur, et de l’amour de son prochain. Dans ce bas­monde beaucoup succombent aux passions et au matérialisme primaire, le pouvoir et l’arrogance gagnent du terrain, aux dépens de la solidarité, et de l’équité.

Notre monde, de part les technologies, change, mais la croyance en Dieu, et en son jugement, est irrévocable. L’Imam Hussein est la lumière qui éclaire les croyants, et qui permet de vivre à travers les siècles tout en préservant son âme.

Les progrès, ne peuvent changer l’âme d’un musulman. L’Islam est la religion de la paix, de l’amour, du dialogue. L’Imam Hussein est le symbole des principes du message islamique, à savoir, les principes du bon droit, de la justice, et de la dignité. En ordonnant de tuer l’Imam Hussein, Yazid n’a pas fait disparaître les principes, mais a surtout accéléré sa défaite. Ces principes sont immuables.

Le bon droit, c’est savoir vivre en respectant son prochain, la justice, c’est empêcher des crimes inhumains, la dignité, c’est accorder le respect à celui qui le mérite, par la croyance commune en Dieu Tout­Puissant.

L’Imam Hussein n’a pas prêté allégeance à Yazid, et il savait que sa mort était inévitable. Il ne craignait pas la puissance militaire des Omeyyades…

Il est le martyr, celui qui a préféré mourir plutôt que de mépriser l’Islam.

Yazid se moquaient publiquement des lois et des fondements de l’Islam.

La corruption, le déclin spirituel, le manque de volonté d’un peuple, favorisent l’accession au pouvoir de personnes sans scrupules attirées par l’appât du gain.

L’Imam Hussein est le guide du chemin de la vérité, et nous devons rester à ses côtés comme dans le désert de Karbala.

L’Imam Hussein a dit :« Les gens sont les esclaves de ce bas-monde. La religion n’est qu’un objet de flatterie sur leur langue. Ils la couvent tant que leurs moyens de subsistance sont assurés aisément. Mais, dès qu’ils sont soumis à l’épreuve, les vrais pratiquants se font rares».

L’Imam Hussein nous encourage à devenir de vrais musulmans, meilleurs, proches de Dieu, à tous les moments de notre vie.

Il a dit également :« Je ne vois en la mort qu’un bonheur et en la vie parmi les injustes qu’une angoisse ».

Le monde dans lequel on vit est superficiel, seul compte le jugement de Dieu Tout­Puissant. La vie n’est qu’une étape vers l’au­delà. Il vaut mieux mourir en vrai musulman, plutôt que de s’incliner devant tout dictateur, ou imposteur.

L’histoire de l’Imam Hussein est un hymne à la loyauté, ses compagnons étant prêt à mourir pour protéger les gens de la Demeure prophétique.

Dans une société de consommation, nous devons nous protéger de l’individualisme malsain. L’Imam Hussein a donné sa vie pour nous montrer le chemin de la foi et de l’humanité.

De nos jours, les hiérarchies sociales réapparaissent, les pauvres deviennent plus pauvres, et les riches continuent d’accumuler des biens financiers. Les relations sont intéressées, faussées, le mépris des nantis pour la classe moyenne est très visible.

Le combat de Karbala, c’est le témoignage que l’Islam, est la religion de la fraternité, toutes les classes sociales ont offert leur martyr, pour construire une humanité de justice et de vérité. Toutes les différences d’âge, de sexe, de race et autres choses s’effacent devant Dieu, et seules restent la foi, la vertu, les valeurs intrinsèques qui font un être humain…

Le martyr de l’Imam Hussein, c’est la lutte contre la frénésie du monde matériel, le matérialisme, la corruption, la jalousie, la banalité du mensonge, le pouvoir.

Encourageons l’organisation des assises, suscitons les pleures, et l’affliction dans les cœurs pour l’Imam Hussein.

Nous sommes ici pour un but: Purifier nos âmes afin de se rapprocher encore plus de Dieu.